Journées Européennes du Patrimoine 2018

Cette année les Journées Européennes du Patrimoine sont sous le signe de « l’art du partage », thème qui nous est très cher.  Le 15 septembre prochain,  à partir 10h, Château-Rocher rouvre partiellement ses portes afin de partager avec vous les résultats de la première phase des travaux.

Découvrez les premières images diffusées sur France 3 Auvergne – 19/20 du 12/09/2018 – à partir de 15’17 comme un avant-goût de votre future visite.

Cette journée particulière sera ponctuée par deux parenthèses enchantées de la Compagnie Acte à 11h00 et à 15h00. Ce sera également l’occasion de découvrir des producteurs locaux et de stimuler vos papilles. L’association sera également présente l’après-midi pour répondre à toutes questions.
Le 15 septembre, c’est aussi le lendemain du tirage du Loto du Patrimoine, qui a pour objectif d’aider à restaurer 251 monuments dont Château-Rocher. La Fondation du Patrimoine dévoilera le montant de l’aide attribuée au site et lancera la campagne de souscription publique.

Retrouvez plus d’informations sur le projet dans l’article de la Montagne  édition Puy-de-Dôme du 5 août 2018.

 

Profitez de votre venue à Château-Rocher pour (re)découvrir les Combrailles, un grand nombre de sites vous réservent de belles surprises. Vous pouvez téléchargez le programme ici .

Inauguration de la première tranche de travaux

A vos agenda, la réouverture au public aura lieu le 15 septembre à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine

 

Malgré les efforts partagés de tous à la sécurisation de Château-Rocher depuis plus de cinquante années, les affres du temps n’ont pas épargné la bâtisse presque millénaire. Lors d’une visite un soir de juillet 2014, une pierre du mur de la partie dite « Renaissance » s’est désolidarisée avant de tomber lourdement sur le sol. Heureusement plus de peur que de mal, mais la dangerosité du site s’est révélée aux yeux de tous. C’est avec le cœur serré que le maire de Saint-Rémy-de-Blot a pris la décision par arrêté municipal de fermer le site au public (Pose du portail – 10/12/2014).

À la suite de multiples concertations, il est décidé de se lancer dans une vaste campagne de mise en sécurité et en valeur de Château-Rocher, propriété de la Communauté de Communes du Pays de Menat (aujourd’hui Combrailles Sioule et Morge). Sans entrer dans les détails, un appel d’offre est lancé, la recherche de financeurs également. Le projet de l’étude de Christian Laporte, architecte du patrimoine, est retenu. La maîtrise d’œuvre, toute clermontoise, se composent donc de l’architecte, des paysagistes-urbanistes Cap Paysage, et du concepteur lumière Simon Deschamps.

En 2015, la maîtrise d’œuvre remet son étude (consultable à la mairie de Saint-Rémy-de-Blot), dont vous pourrez (re)découvrir les grands principes dans cet article (16/01/2016). Bouches bées, yeux écarquillés, il est difficile de retranscrire notre réaction devant le travail de titan qui venait d’être accompli ! Même dans nos rêves les plus fous nous n’avions imaginé autant d’ingéniosité, d’originalité et de « on pourra se balader partout, monter dans les étages, emprunter les chemins de ronde » !

Quiconque s’est lancé dans des travaux sait que, même armé d’un retro-planning et de toute notre technologie pour s’organiser, tenir les délais est une tâche bien difficile car les imprévus n’hésitent jamais à s’inviter. Le chantier de Château-Rocher n’a pas échappé à la règle.

Le vendredi 7 septembre 2018 a été inaugurée la première tranche des travaux !

Et voilà, un coup de ciseaux plus tard, Château-Rocher ouvre partiellement ses portes à nouveau. Ne vous attendez pas à grimper dans la tour de la châtelaine emmurée  il s’agit de la première étape de ce long voyage qu’est la restauration du château.

Continuer la lecture de « Inauguration de la première tranche de travaux »

Les actualités de la rentrée

Ce mois de septembre 2018 est riche en actualités pour Château-Rocher, en effet après plusieurs années de fermeture au public et plusieurs mois de travaux le château rouvre ses portes au public.

 

Plusieurs événements sont à noter dans votre agenda :

  • Le 7 septembre 2018, Château-Rocher aura lieu l’inauguration officielle de Château-Rocher.

  • Le mardi 11 septembre, rendez-vous à l’Ecole de Droit de Clermont-Ferrand l’Amphithéâtre « Michel de l’Hospital » (arrêt « Universités », 41 boulevard François Mitterrand) pour une conférence intitulée « Inversion des paysage : enjeux des territoires du Puy-de-Dôme ».

Au programme :

18h00 – Ouverture de la conférence par Jean-Marie Mouchard (Président de la Communauté de communes « Combrailles, Sioule et Morge ») et François Roguet (Vice-Président de la Communauté de communes « Combrailles, Sioule et Morge », en charge de la culture)

18h15 – Présentation du contexte de Château-Rocher par Catherine Bleuze de l’Atelier Cap Paysage Urbanisme (équipe de maîtrise d’oeuvre de C. Laporte, Atelier Cap Paysage Urbanisme et S. Deschamps)

18h30-20h00 – Conférence de Gilles Clément « Inversion des paysage : enjeux des territoires du Puy-de-Dôme ».

Gilles CLÉMENT fonde l’Atelier Acanthe en 1985. Il s’installe de façon indépendante en tant qu’artiste en 2000 en co-traitance avec les ateliers de paysage. Le concept de Jardin en Mouvement, né d’une expérimentation dans son propre jardin, trouve une application dans le Parc André Citroën dès 1986. L’ouvrage du même nom parait en 1991. D’autres ouvrages abordent des concepts importants : Le Jardin planétaire (exposition à la Villette en 1999/2000), Le Tiers-Paysage (2003) . L’exposition itinérante « Toujours la vie invente », créée en 2013 sera présentée à Lausanne en 2019. Parmi ses réalisations les plus connues, le Parc André Citroën (en co-conception), le Domaine du Rayol dans le Var, les Jardins de Valloires dans la Somme, le parc Matisse à Lille, le jardin du musée du Quai Branly à Paris, Le toit de la Base sous-marine de Saint Nazaire, font partie des projets les plus connus. Enseignant à l’ENSPV de 1980 à 2012 il assure en 2011/12 des cours au Collège de France (chaire de création artistique) et poursuit une activité d’enseignant vacataire sous forme d’ateliers en Italie, Espagne et France.

 

  • A partir du samedi 15 septembre 10h00,  soit pour les Journées Européennes du Patrimoine, Château-Rocher sera de nouveau accessible au public. Ce sera alors l’occasion de découvrir ou de redécouvrir ce site important après les restaurations et consolidations opérées durant ces longues années de fermeture.

Cette journée sera riche en événements et en émotions puisque de 11h00 à 15h00 la Compagnie ACTE assurera le spectacle avec trois de ses danseurs !

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site de la compagnie de danse !

 

  • Un marque-page sera largement diffusé, vous pouvez le télécharger ci-dessous :

Marque page 5×12 V1.3

 

 

28 juin, Réunion de chantier.

Mardi 28 juin dernier, l’association a eu la chance d’assister à l’une des réunions de chantier de Château-Rocher. En présence des maîtres d’œuvre et d’ouvrage, nous avons pu constater l’avancée de la phase I. Dans notre article d’avril 2017, il était encore question de théorie sur de nombreux points. Depuis, le chantier a avancé à très grands pas.

La restauration de Château-Rocher concerne le château et ses accès. Pour ceux habitués au site, vous serez surpris par le nouveau cheminement. Le long du parcours, vos yeux se délecteront de l’abécédaire de Gilles Clément. Vingt-six mots, vingt-six définitions choisis par le célèbre paysagiste dont vous pouvez voir un exemple au domaine de Trévarez jusqu’au 15 octobre 2017.

Concernant le château, le mur Est seul vestige d’un corps de logis a fait l’objet de toutes les attentions. Un grand soin fut apporté pour consolider la paroi. Plutôt que d’utiliser un mortier lisse dont le rendu était « trop parfait », « trop neuf », lui a été ajouté des petits éclats de pierre pour lui donner des aspérités ainsi qu’un vécu. Le geste s’est révélé capital pour accentuer cette fragilité (seulement d’apparence, rassurez-vous), après plusieurs essais c’est le mortier simplement jeté qui a remporté les suffrages.

Si l’on prend de la hauteur les « chicos », comme aime à dire Christian Laporte (architecte du patrimoine, maître d’oeuvre), sont toujours en place. Château-Rocher est une ruine et sera restauré comme une ruine ! même s’il est question d’atténuer cette impression.

 

 

 

Lors de votre prochaine venue, votre oeil se portera certainement sur les baies de ce corps de logis. A la place d’immenses trous béants et d’une très grande fragilité, ce sont bien des fenêtres qui ont pris place. Cette structure en bois épouse parfaitement la pierre, elle grisera avec le temps afin de se fondre dans le décor. Le but n’est pas de restituer la baie, nous en serions d’ailleurs bien incapables faute de documentation, mais de l’évoquer.

Et enfin la surprise du chantier ! Elle était bien cachée, au pied du mur sous des décombres. Cette petite ouverture est très bavarde, et nous aide à mieux dater cette partie du château. Tantôt XVIe, XVe siècle, la partie dite « Renaissance » serait finalement plus ancienne. En effet, cette fenêtre avec son arc en plein cintre est un agrandissement d’une plus petite, probablement du XIVe siècle et dont il reste quelques vestiges. Son étude détaillée permettra d’affiner ce premier constat, mais nous pouvons d’ores et déjà abandonner définitivement cette appellation « Renaissance ».

Chantier : Phase I

Notre association s’est donnée pour mission de se faire le relais des avancées de la restauration de Château-Rocher lors de sa fermeture au public au cours de l’été 2014. Un premier point fut publié en janvier 2016, la suite n’arrive que maintenant. Le temps des médias n’est pas celui des chantiers, l’absence de publications ne signifie pas qu’il ne se passe rien !

Lire la suite